SHIKOKU KEN

Standard du SHIKOKU INU / SHIKOKU KEN
四国犬
[flickr id= »5992385322″ thumbnail= »medium » overlay= »true » size= »medium » group= » » align= »none »]

Standard F.C.I. N°319 / 16.06.1999 / F  

TRADUCTION :
Prof. R. Triquet.

ORIGINE :
Japon.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR :
05.06.1995.

UTILISATION :
Chien de chasse et de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I. :
Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif. Section 5 Spitz asiatiques et races apparentées. Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE :

Cette race remonte à des chiens de taille moyenne qui existaient au Japon aux temps anciens.
Le Shikoku était élevé comme chien de chasse, surtout pour le sanglier, dans les régions montagneuses de la Préfecture de Kochi. On l’appelle parfois « Kochi Ken » ( chien de Kochi ).
Il existait trois variétés de cette race : Awa, Hongawa et Hata, toutes trois portant le nom de la région où on les élevait.
C’est le Hongawa qui conserva le plus haut degré de pureté parce que la région d’élevage n’était facile d’accès de nulle part.
Ces chiens sont tenaces et suffisamment agiles pour parcourir une région montagneuse.
Ils sont caractérisés par leur robe couleur sésame.
La race prit son nom de la région et fut déclarée « Monument naturel » en 1937.

ASPECT GENERAL : Chien de taille moyenne, bien proportionné, aux membres nettement dessinés et bien développés. Il a les oreilles dressées et la queue enroulée ou en faucille. Conformation : fort, bonne ossature, compact.

PROPORTION IMPORTANTE : Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps est de 10/11.

COMPORTEMENT / CARACTERE :
Chien remarquablement endurant, très éveillé, avec une grande acuité des sens, énergique, naturel.
Chasseur passionné, il est docile avec son maître.

TETE REGION CRANIENNE : Crâne : Front large. Stop : Peu marqué, mais net.

REGION FACIALE : Truffe : Noire. Museau : Assez long, cunéiforme. Chanfrein droit. Lèvres : Serrées. Mâchoires/dents : Dents fortes. Articulé en ciseaux. Joues : Bien développées. Yeux : Relativement petits, triangulaires, bien écartés, de couleur marron foncé. Oreilles : Petites, triangulaires, bien dressées et légèrement inclinées vers l’avant.

COU : Epais et puissant.

CORPS : Garrot : Haut, bien développé. Dos : Droit et solide. Rein : Large et musclé. Poitrine : Bien descendue ; côtes bien cintrées. Ventre : Bien remonté.

QUEUE : Attachée haut, épaisse, portée sur le dos en formant une boucle bien enroulée ou recourbée en forme de faucille. Quand la queue est abaissée, l’extrémité atteint presque le jarret.
MEMBRES ANTERIEURS : Epaules : Modérément inclinées ; muscles bien développés. Coudes : Bien au corps. Avant-bras : Droits et nettement dessinés. Métacarpes : Légèrement inclinés.
MEMBRES POSTERIEURS : Puissants, aux muscles bien développés. Jarrets : Modérément angulés, très solides.

PIEDS : Doigts bien serrés et bien cambrés. Coussinets durs et élastiques. Ongles durs, de couleur noire ou foncée.

ALLURES : Elastiques, aux enjambées assez peu étendues, mais légères. Le mouvement est vif et permet des demi-tours rapides.

ROBE POIL : Poil de couverture rude et droit, sous-poil doux et dense ; le poil de la queue est plutôt long.

COULEUR : Sésame, sésame noir et sésame rouge
Définition de la couleur sésame :
• Sésame : Mélange à égalité de poils blancs et noirs.
• Sésame noir : Plus de poils noirs que de blancs.
• Sésame rouge : Fond de la robe rouge, mélangé avec du poil noir.

TAILLE : Mâles 52 cm au garrot. Femelles 46 cm au garrot. Tolérance de ± 3 cm.

DEFAUTS :
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Mâle ressemblant à une femelle, femelle ressemblant à un mâle.
• Léger prognathisme supérieur ou inférieur.
• Poil long.
• Sujet craintif.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :
• Prognathisme supérieur ou inférieur extrême.
• Oreilles non dressées.
• Queue pendante, queue courte.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.