Hello ! Petit article rapide destiné surtout pour les non-initiés mais ceux qui savent déjà peuvent admirer les photos, voici les principales différences entre un shiba inu et un akita inu, avec comme modèle un duo explosif : Hatchi le shiba inu et Gaïa la femelle akita inu ( un grand merci à Nathalie L. pour m’avoir prêté ses deux sublimes modèles ! )

1/ LA TAILLE

j’adore cette photo en contre plongée!
image

Les photos parlent d’elles mêmes : l’ akita inu est un grand chien massif, aux alentours de 30 à 40 kilos généralement, tandis que le shiba inu est un petit chien aux alentours de 6-12 kilos selon mâles ou femelles; ces derniers font en moyenne 8-10 kilos mais certaines lignées présentes en Europe atteignent 14-15 kilos ( regardez les parents pour avoir un apperçu du chiot que vous aurez, en général c’est parlant, allez vers la lignée que vous souhaitez ).
Pour info, mon Yoshi en photo sur la bannière du site shiba est un petit mâle standard de 10 kilos.

Hatchi le shiba inu VS Gaïa l’akita inu
image

image

image

Duo parfait
image

« Dis, tu nous le donnes ton truc à manger, là ? »
image

image

2/ LE CARACTÈRE DE BASE

Bien sûr, avec une très bonne éducation ET SURTOUT une excellente sociabilisation AVANT les deux mois du chiot ( et donc, à l’élevage ) on peut avoir un super loulou, quelque soit sa race.
Mais dans tous les cas, mettez vous bien en tête que le shiba et l’akita, et tous les autres chiens japonais, shikoku, kishu, hokkaido, kaï ken + les chiens de type loup, sont des chiens dits PRIMITIFS.

Késako?
Cela signifie qu’ils sont génétiquement les plus proches du loup – les shibas et akitas sont avant même les huskies selon une étude assez recente publiée dans une revue de Nat Géo

image

image

image

Donc, de base, ce sont des chiens avec lesquels il faut faire preuve de rigueur, sans traumatiser votre animal bien sûr mais soyez le leader et restez le.
Vous devez impérativement être patient, méthodique, accroître la complicité avec votre animal, créer un climat de confiance en maximisant son intelligence, en lui apprenant un tas de mots diverses, en lui parlant énormément avec des phrases simples, des associations de mots qu’il peut comprendre. Et avec une bonne intonation. Ne pas hésiter à le gronder ou à fermement dire un gros NON quand ça ne va pas.

Ceci est valable pour tous les chiens, mais chez des races de chiens plus classiques il y a moins ce travail à faire, ils sont d’emblée pus dociles.

Selon de nombreux témoignages de propriétaires, il semblerait que l’akita inu soit beaucoup plus têtu de base que le shiba, et puis ce n’est pas du tout la même puissance.
La race akita a été reconstruite avec du sang de molosse aussi car il n’y avait plus assez de sujets dans les années 50 lors de la reconstruction de la race ainsi que de nombreux croisés, donc clairement : ce sont des chiens puissants.
Vous n’avez pas le droit de leur laisser faire la loi, ni à l’un ni à l’autre, cela engendre des abandons à la pelle, pitié…

Gaïa l’akita inu et Hatchi le shiba inu : ultra complices

image

Pensez à les sociabiliser aux jeunes enfants ET aux bébés ( allez dans la rue en rencontrer, pas seulement ceux de la famille ) pour être sûrs de pouvoir garder votre chien le jour ou vous serez parents ou grands parents. Les chiots qui ont eu un bon départ dans la vie sont adorables avec tout le monde une fois devenus adultes.
Idem pour les autres chiens, faites leur en voir le maximum, des sympathiques, de races differentes.

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec les soucis de ‘dominance’ ( je n’aime ni le terme, ni le concept ) c’est-à-dire les chiens qui font un peu trop les beaux avec leurs congénaires de même sexe, la solution de facilité est la stérilisation / castration du jeune chien avant maturité, donc avant ses 1 an, cela faciliterait les choses, mais dans tous les cas continuez à leur faire voir des chiens du même sexe en surveillant et en grondant fermement si votre chien dépasse les bornes ou veut attaquer ( n’hésitez pas à voir un comportementaliste ).

image

Sachez toutefois que ce soucis de caractère ‘dominant’ existe dans toutes les races ( je mets ‘dominant’ entre guillemets car c’est un terme erroné : un vrai chien dominant n’attaque pas, il impose le respect juste par sa présence ! )

Sachez aussi que les maîtres qui ignoraient tout de ce trait de caractère à rectifier n’ont eu aucun soucis avec leurs shibas / akitas. Pourquoi ? Parce qu’ils n’étaient pas au courant, du coup ils ont sanctionné leur chien en cas de gros problème, ou ont fait comme si c’était une race classique, n’ont pas hésité à les maîtriser très tôt et ce sont devenus de vrais chiens modèles en société ( exemple : une gentille femelle akita de 9 ans, non stérilisée, qui accueille au restaurant de sa patronne les clients et leurs chiens. tout en étant sans laisse, toujours détachée ! )

Si on vous dit « la race est fugueuse, la race est comme ci, comme mi » vous accepterez le trait de caractère de base et ne ferez aucun effort.

Heureusement que l’époque de l’affirmation « le shiba n’est pas câlin » est révolu, le net est aujourd’hui inondé de photos de têtes de shibas qui sourient à leurs maîtres. pour les câlins, s’ils ont été bien choyés étant chiots par l’éleveur – dur à dire cette phrase – ils seront super cools, sinon vous devrez les forcer un peu au contact par la suite – rattrapage de leur prééducation inexistante.

sourire de shiba, appelé aussi le « shibavion ». par rapport aux oreilles applaties
image

Idem pour le rappel sans laisse. Si votre chiot vous a été vendu trauma, très très peureux ( pas juste de minis peurs normales ) faites en sorte qu’il prenne confiance en lui avant de risquer de le detacher, et faites des exercices de rappel dans un endroit clos comme un parc pour enfants. S’il est déjà adulte c’est plus complexe.

Shibas inus en totale liberté qui font les fous en promenade à la plage, de l’élevage Minami No Kiba – la petite louve rousse est la petite fille de mon Yoshi !

Shiba inu sans laisse vidéo
Allez dans une école du chiot, ou faites appel à un educateur canin.
Beaucoup de shibas sont aujourd’hui détachés et reviennent sans soucis, ça fait plaisir à voir, et c’est mieux pour l’équilibre du chien.

Sinon pour parler des QUALITÉS :
chiens exceptionnellement beaux, interessants, intelligents, peu aboyeurs – beaucoup ne savent pas aboyer, ils font des petits bruits de loup en général mais sont relativement silencieux – TRES PROPRES ( cherchent l’herbe ultime pour faire leurs besoins, beaucoup ne font pas dans le jardin s’il est petit car ils le considèrent comme leur maison, ou vont tout au fond / caché / toujours dans le même endroit / ils compartimentent ! Ils savent que c’est leur territoire et ils le respectent à fond )
ET ils sont extrèmement dignes. Quoi que je ne sais pas si le dernier critère est une qualité en fait, ils se la pètent un peu trop, mais c’est ce qui fait aussi leur charme.

Voilà j’espère que ces renseignements shiba / akita auront servi aux novices en chiens japonais, je n’ai pas abordé la santé mais je vous recommande fortement de vous y pencher, surtout en akita il ne faut vraiment pas survoler le choix de l’éleveur.
je finis l’article par le nouveau petit loulou de Nathalie, un chiot akita inu bringé de toute beauté, le petit Maeko : à croquer n’est ce pas ?
Ne craquez pas pour sa bouille uniquement, un chien est un engagement !

image

image

image

image