A l’honneur aujourd’hui, Yumi, une petite chiot shiba inu crème qui ne rencontre pas de soucis partculiers de peurs car l’eleveuse Mme Tagliano ( les Gardiens de la Couronne ) à très bien fait son travail d’éleveur, c’est à dire qu’elle les a rendus bien débrouillards;

« hum, c’est quoi ce truc ? c’est pour jouer ? »
Photobucket

Ainsi, sa maîtresse Morgane a fait quelques vidéos pour le blog shiba inu où elle continue cette bonne sociabilisation, notamment avec l’habituation au sèche cheveux

c’est exactement de cette façon qu’on apprend à son chiot à être courageux, enfin, à être normal avec les choses anodines de notre quotidien.

habituation à l’aspirateur ( bon, je ne suis pas ok pour laisser rogner l’aspiro car là, elle veut carrément se faire ses petites dents dessus, la maîtresse ne la laisse plus mordre n’importe quoi ^_^ mais l’essentiel vous le voyez, c’est qu’elle y soit habituée très tôt )
Photobucket


c’est quand même mieux d’acquérir un chiot qui a déjà été habitué à pleins de bruits plutôt qu’un tout prostré et craintif qu’on devra rendre téméraire de A à Z nous mêmes.

Regardez mes loups, Yoshi ( le shiba inu ) et Jina ( la lapinkoïra ) avec le sèche cheveux et l’aspirateur si vous ne les avez pas encore vus :
Photobucket
Bon, ils etaient en mue en plein été donc ne tenez pas compte de leur physique là, ils ne sont pas à leur avantage héhé

Hyper pratique pour la mue, bien mieux que la célèbre brosse furminator :

Vous remarquerez que mon n’ inu adore ça, ce n’est pas sous la contrainte, il faut montrer tout d’abord à son chien qu’il n’a rien à craindre, en le contraignant un tout petit peu en lui disant l’ordre ‘ne bouge pas’, puis ensuite tout sera ok progressivement, sans contrainte.
bref misez tout sur une relation de confiance, PAS de dominant / dominé uniquement !

Faudra que je fasse la même vidéo avec Jina pour l’aspiro 😉

Ceci s’apprend à n’importe quel âge du chien. C’est juste beaucoup plus facile lorsque le chien est encore bébé, avant les 2 mois et demi / 3 mois.

Rappel : il est très important, quelque soit la race du chien, de leur développer correctement son cerveau en lui faisant écouter tous un tas de bruits divers, de leur montrer diverses choses également. Les shiba inus étant de nature particulièrement sensibles, si cette étape est loupée chez l’éleveur, c’est à dire si on vous vend un chiot déjà peureux ( je ne parle pas de minis craintes rattrapables mais de vraies peurs, c’est très facile de culpabiliser le maître après en lui disant que tout est de sa faute ), et bien vous aurez beaucoup de mal à rectifier le tir. Ce n’est pas impossible mais c’est très difficile.

Donc, continuez bien cette sociabilisation, ne négligez pas chaque comportement qui ne vous conviendrait pas ou si vous sentez que votre chien / chiot se sent mal dans sa peau.
Eduquez votre chiot dès l’arrivée, ne vous dites pas ‘on verra après’.
Et tout ira pour le mieux. Je continuerai à faire régulièrement ce genre d’articles pour aider les nombreuses personnes, qui continuent de croire que cette race doit être peureuse et donc, qui acceptent les défauts de leur chien japonais sous prétexte de cette fausse idée.
Ou n’acceptent pas et subissent leur chien.
Ne pensez pas que c’est irréversible 🙂 Faites vous aider si besoin par un bon éducateur comportementaliste.

Maintenant pour le plaisir des yeux, voici d’autres photos de Yumi la petite shiba inu crème :
Photobucket

Photobucket
Photobucket

Faisant la coquinette
Photobucket

avec son frère Guizmo un petit shiba noir et feu
Photobucket

Jouant avec son pote canin
Photobucket

Photobucket

Photobucket

Sortie très jeune – je crois, le jour ou elle est allé chercher sa petite :
Photobucket

Photobucket

Photobucket
__________________

PS : le shiba inu crème / biscuité / blanc n’est pas confirmable en France, je suis obligée de le préciser à chaque article sur les shiba inu blancs pour que certaines personnes ne profitent pas de l’engouement pour cette couleur pour arnaquer les potentiels acheteurs comme ça a été le cas il y a quelques années en leur faisant croire qu’ils pourront faire des expos avec leur shiba blanc en France ou qu’ils obtiendront une confirmation sûre et certaine au LOF. Depuis un peu plus de 15 ans, les shibas blancs ne sont plus inscrits dans le standard japonais, français, belge, suisse, on en trouve encore des confirmables en Angleterre entre autres mais ça fait partie des rares pays ou ils sont acceptés par le standard.
Rien à voir avec le fait que vous vouliez acquérir un chiot blanc, ce n’est pas le soucis. Méfiez vous juste des arnaques, un éleveur sérieux doit vous préciser tout ce qui est dit plus haut s’il propose des chiots shiba blancs à la vente.
Après, augmenter le prix parce que c’est rare, dans l’absolu chacun fait comme bon lui semble, même si c’est mal perçu, mais bref vous êtes au courant.